Menu Content/Inhalt
Les sabres japonais
Retour à l'accueil
Les sabres japonais Convertir en PDF
 

Glossaire

AIKUCHI : « bouches unies » Poignard sans garde.
AMAOI : Synonyme de SHIBA HIKI.
ANA : Orifice.
AOI : Décoration en forme de feuille de rose trémière, souvent utilisée comme MON.
AOIGATA : TSUBA en forme de AOI.
AORIGATA : TSUBA de forme trapézoïdale.
ARA NIE : NIE grossier.
ASHI : « jambe » Indentation de martensite dans la partie trempée, perpendiculaire au tranchant.
ASHI KANAMONO : « pied de métal » Bandes métalliques servant de points de suspension à un TACHI.
ATOBORI : gorge creusée à posteriori pour cacher un défaut.
AYASUGI : grain d'acier (HADA) de type sinusoïdal.
BANZASHI : Type de DAISHO laqué noir avec montures métalliques noires.
BIZEN : Province ayant donné son nom au style de lames qui y ont été fabriquées (BIZEN DEN).
BIZEN ZORI : Courbure de lame dont le centre est décalé vers la soie, typique du style BIZEN, synonyme de KOSHI ZORI.
BO HI : Large gorge creusée tout le long du SHINOGI JI.
BO HI NI TSURE HI : 2 gorges parallèles tout le long du SHINOGI JI, 1 étroite et 1 large.
BONJI : Inscription d'inspiration religieuse sur une lame.
BOSHI : forme de la ligne de trempe à la pointe du sabre.
BO UTSURI : UTSURI « reflet » de forme droite de la ligne de trempe, spécifique des lames BIZEN école AOE de l'époque NAMBOKUCHO.
BUKE ZUKURI : Monture de sabre du type KATANA.
CHIKEI : Petite ligne de NIE au dessus du YAKIBA.
CHIRIMEN HADA : « crêpe de soie » grain d'acier fin proche d'un grain MOKUME ultra fin, surtout trouvé dans l‘école AOE de BITCHU.
CHOJI : Ligne de trempe (HAMON) en forme de boutons de clou de girofle.
CHOJI MIDARE : Ligne de trempe CHOJI irrégulière.
CHOJI UTSURI : Reflet en forme de CHOJI.
CHOKUTO : Appellation des sabres anciens droits.
CHU KISSAKI : pointe de dimension moyenne.
CHU SUGUHA : Ligne de trempe droite d'épaisseur moyenne
DAIJO : Titre nobiliaire de forgerons du 16e siècle.
DAIMEI : Signature faite par un élève pour son maître.
DAISHO : « long-court » Paire de sabres (KATANA et WAKIZASHI) dont le port est réservé aux SAMOURAI.
DAITO : Sabre long.
DEN : Ensemble des écoles rattachées à un style régional.
EBIRAKATANA : Sabre très long porté dans le dos. Synonyme de SEOI TACHI et NODACHI.
EFU NO TACHI : Type de monture ancienne de TACHI réservée aux gardes Impériaux.
FUCHI : Virole souvent décorée renforçant la partie de la poignée par où pénètre la soie.
FUKURA : Courbure du tranchant au niveau de la pointe.
FUKURA KAKU : Tranchant très courbe au niveau de la pointe.
FUKURA KARERU : Tranchant droit au niveau de la pointe.
FUKURA TSUKU : Tranchant courbe au niveau de la pointe.
FUKURE : Défaut à la surface du métal.
FUKURO CHOJI : « CHOJI sac » ligne de trempe CHOJI ou les pointes s'arrondissent doucement comme des sacs retournés.
FUMBARI : Diminution progressive de la largeur de la lame entre la poignée et la pointe.
FUNA GATA : Soie (NAKAGO) en forme de carène de bateau.
FURISODE : Soie (NAKAGO) en forme de manche de kimono.
FUSHI : Épaississement irrégulier dans la ligne de trempe.
FUTAEBA : Retrempe d'une lame.
FUTASUJI HI : Deux gorges étroites parallèles courant tout le long de la lame creusées dans le SHINOGI JI. 
GAISO : Synonyme de KOSHIRAE.
GAKU MEI : Signature ré-incrustée dans la soie après raccourcissement (SURIAGE).
GENDAITO : Sabre moderne.
GI MEI : Fausse signature.
GOBAN KAJI : Forgerons qui se sont succédés auprès de l'Empereur GO TOBA.
GOHEI GATA : Soie (NAKAGO) en forme de bande de papier utilisée (pliée) dans la religion SHINTO et typique du forgeron KUNITERU.
GOISHI GATA : TSUBA de forme convexe ressemblant à celle d'un pion de jeu de GO usé.
GOKADEN : Ensemble des 5 écoles traditionnelles les plus importantes de la période KOTO.
GOMABASHI HI : Deux gorges étroites parallèles courtes creusées dans le SHINOGI JI.
GUNOME : Ligne de trempe ondulée régulière.
GUNOME CHOJI : Ligne de trempe mélangeant ces 2 motifs.
GUNTO : Sabre militaire moderne.
GYO NO MUNE : Synonyme de IORIMUNE. 
HA : Tranchant de la lame.
HA AGARI KURI JIRI : Extrémité de soie en forme de U irrégulier.
HABAKI : Manchon métallique entourant les premiers cm de la lame et permettant au sabre d'être stable dans le fourreau.
HADA : « peau » Grain de l'acier de la lame.
HADORI : Type de repolissage, synonyme de KEISHO.
HAKIKAKE : NIE au niveau du BOCHI apparaissant comme des coups de brosse.
HAKKO : « boite » Ligne de trempe ongulée ou crénelée évoquant une rangée de boites.
HAKKO GUNOME : Ligne de trempe ondulée avec des zones angulées, voire crénelées.
HAKKO MIDARE : Ligne de trempe HAKKO irrégulière.
HAMACHI : Épaulement au niveau du tranchant marquant la séparation entre la lame et la soie.
HAMAGURI BA : Convexité éventuelle de la surface de la lame entre SHINOGI et tranchant.
HAMON : Ligne de trempe qui sépare la partie trempée (YAKIBA) du reste de la lame.
HANDACHI : Sabre à la monture intermédiaire entre TACHI et KATANA.
HI : Gorge creusée dans le SHINOGI JI d'une lame.
HIGAKI : Traces de lime croisées sur la soie.
HIJIKI HADA : Grain d'acier avec de larges bandes de NIE évoquant une algue comestible « HIJIKI ».
HIKI HADA : Recouvrement en cuir pour protéger le fourreau.
HIRA : Surface plate du coté d'une lame sans SHINOGI.
HIRA MUNE : Dos de lame plat, synonyme de KAKUMUNE.
HIRA ZOGAN : Technique d'incrustation de métal dont les inlays sont de niveau avec le support.
HIRA ZUKURI : Type de lame aux cotés plats, sans arêtes longitudinales (SHINOGI JI).
HIRANIKU TSUKU : Se dit d'un JIGANE à surface convexe.
HIRANIKU KARERU : Se dit d'un JIGANE à surface plate.
HIRUMAKI NO TACHI : Monture de TACHI constituée d'une bande de métal entourant en hélice le fourreau et la poignée.
HITATSURA : Forme de trempe irrégulière avec des parties trempées en plaques dispersées sur toute la lame.
HITOYE HABAKI : HABAKI en 1 seule pièce.
HITSU ANA : Ouverture dans la TSUBA pour laisser passer le KOGAI ou le KOGATANA.
HIZEN HADA : Grain d'acier très fin forgé par des écoles de la Province de HIZEN.
HORIMONO : Gravure décorative de la surface de la lame.
HOSHU : Motif décoratif Bouddhique.
HOSO SUGUHA : Ligne de trempe droite (SUGUHA) et étroite (HOSO).
HOTSURE : Ligne de NIE ressemblant à du coton effiloché dans le YAKIBA.
HYOGO KUSARI : Monture de TACHI utilisant or ou argent et laque de l'époque KAMAKURA.
ICHIMAI BOSHI : Pointe de sabre (KISSSAKI) totalement trempée.
ICHIMONJI : « le symbole 1 » Appellation prestigieuse conférée à un groupe de forgerons de BIZEN par l'Empereur en exil GOTOBA au 13e siècle, et ensuite transmis à leurs écoles.
IKUBI KISSAKI : Pointe de sabre d'aspect trapu de la période mi-KAMAKURA et censé évoquer le cou d'un sanglier sauvage.
INAZUMA : « éclair » Ligne de NIE dans le YAKIBA en forme d'éclair.
IORI MUNE : Dos de lame le plus fréquent en forme de V renversé.
IORI MUNE HITUSHI : IORI MUNE dont l'angle est aigu.
IORI MUNE TAKASHI : IORIMUNE dont l'angle est ouvert (ou obtus).
IRIYAMAGATA : Extrémité de la soie en forme de V asymétrique.
ISHIME : Surface de métal imitant celle de la pierre (dans certaines montures).
ISHIZUKI : Forme d'un fourreau de TACHI.
ITAME HADA : Grain d'acier de la lame évoquant le grain du bois.
ITO SUGUHA : Synonyme de HOSO SUGUHA.
ITO MAKI NO TACHI : Monture de TACHI dont la partie supérieure du fourreau est protégée par un tressage identique à celui de la poignée pour le protéger du frottement contre l'armure.
JI : Coté de la lame : au dessus du SHINOGI, on dit SHINOGI JI et au dessous HIRA JI ou JIGANE, et par abus de langage cette partie inférieure est souvent nommée JI tout court.
JIARE : Aspect d'une lame trop repolie, au point de voir l'acier du cœur.
JIFU : Tache de NIE sur le JI.
JIGANE : Acier du JI.
JIHADA : Grain d'acier du JI (quasi synonyme de HADA).
JINDACHI ZUKURI : Monture des TACHI.
JINIE : NIE sur le JI.
JIRI : Extrémité de la soie.
JIZO BOSHI : Trempe de la pointe dont la forme évoque la tête du Dieu JIZO (on dit aussi JIZO NO BOCHI).
JUKA CHOJI : Large ligne de trempe avec un CHOJI très dense propre à l'école ICHIMONJI de BIZEN.
JUZUBA : Ligne de trempe en forme d'alignement de grains de rosaire (proche du CHOJI et typique du forgeron KOTETSU).
KABU MUNE : Synonyme de IORI MUNE.
KABUTO GANE : « casque de métal » Pommeau métallique de la poignée d'un TACHI.
KAEN BOSHI : Trempe de la pointe dont la forme évoque une flamme.
KAERI : Retour en arrière de la trempe de la pointe vers le MUNE.
KAERIZUNO : Relief en forme de corne sur le fourreau pour qu'il ne glisse pas hors de la ceinture (synonymes  ORIGANE et ORITSUNE).
KAGAMI HADA
: « grain miroir » Grain d'acier de la lame ultra fin du 19e siècle.
KAKI HADA : Faux YAKIBA (zone de trempe) obtenu par l'apposition d'acide.
KAKINAGASHI : Type de gorge qui finit en forme de pointe à mi hauteur de la soie.
KAKITOSHI : Type de gorge qui descend dans la soie jusqu'à l'extrémité de la soie.
KAKU DOME : Gorge finissant par un angle droit.
KAKU MUNE : Dos de lame plat, synonyme de HIRAMUNE.
KAMBUN SHINTO : forme de sabre SHINTO à faible courbure et léger FUMBARI dont nos BOKEN sont inspirés.
KANAGU : Ensemble des pièces les moins nobles de la monture d'un KATANA. Certains auteurs désignent par ce terme l'ensemble des montures métalliques.
KANI NO TSUNE : « pince de crabe » Type de ligne de trempe GUNOME ou CHOJI dont les pointes se resserrent en forme de pince de crabe.
KAO : Sceau personnel d'un artisan.
KASAGI ZORI : Synonyme de TORII ZORI.
KASANE : Épaisseur d'une lame à la hauteur du SHINOGI.
KASHIRA : Pommeau de la poignée d'un KATANA, en métal ou en corne.
KATAKIRI BORI : Type de ciselure dans le métal évoquant des traits de pinceau.
KATAKIRI HA : Type de lame plate d'un coté et ayant un SHINOGI de l'autre.
KATANA : Type de sabre de plus de 60 centimètres, en monture BUKE ZUKURI (voir le texte), moins long et moins courbé que le TACHI et se portant glissé dans la ceinture, le tranchant vers le haut.
KATANA MEI : Signature du coté extérieur de la soie quand le sabre est porté tranchant vers le haut.
KATTE AGARI : Traces de lime (YARUSIME) sur la soie légèrement inclinées vers la gauche.
KATTE SAGARI : Traces de lime (YARUSIME) sur la soie légèrement inclinées vers la droite.
KAWAGANE : Acier constituant la couche externe de la lame.
KAWARIGATA ZUKURI : Toutes les formes de lame ne rentrant pas dans les catégories habituelles.
KAWAZU NO KO CHOJI : Ligne de trempe CHOJI dont les boucles évoquent des têtes de têtards propre à l‘école ICHIMONJI de BIZEN.
KAZARI BYO : Rivet à tête décorative.
KAZARI TACHI : Monture de TACHI formelle utilisée à l'époque NARA par la noblesse de cour.
KAZU UCHI MONO : « choses faites en quantité » Sabres de faible qualité fabriqués en série à l'époque MUROMACHI.
KEISHO : Type de repolissage reblanchissant artificiellement le YAKIBA.
KEITAI : Forme de la soie.
KEN : Épée droite à double tranchant utilisée dans la symbolique Bouddhiste.
KENGYO : Extrémité de la soie en forme de V symétrique.
KENUKI GATA TACHI : « sabre long en forme de pince à épiler » Forme de TACHI de la période HEIAN dont la poignée est percée d'une ouverture rappelant la forme d'une pince à épiler.
KESHO : Traces de lime sur la soie s'entrecroisant vers le haut du NAKAGO que l'on trouve sur les sabres SHINTO.
KIJIMATA : Synonyme de KIJIMONO.
KIJIMONO : « cuisse de faisan » Forme de NAKAGO propre à l'époque HEIAN et KAMAKURA.
KIJINO TACHI : Type de TACHI très formel utilisé à la cour impériale.
KINMEI : Inscription faite à la laque d'or sur la soie, en général signalant l'attribution de la lame à un forgeron par un expert ultérieur.
KINSUJI : « ligne d'or »  Ligne brillante de NIE courte dans le YAKIBA, forme proche du SUNAGACHI.
KINZOGAN MEI : Inscription sur la soie en incrustation d'or, même usage que le KINMEI.
KIRI : « coupé » Traces de lime horizontales sur la soie, mais aussi extrémité de la soie perpendiculaire à l'axe de la lame.
KIRIHA ZUKURI : Type de lame ressemblant au SHINOGI ZUKURI mais dont l'arête (SHINOGI) est proche du tranchant.
KISSAKI : Pointe de la lame.
KISSAKI AGARI : Gorge s'allongeant jusqu'au delà du YOKOTE.
KISSAKI SAGARI : Gorge s'arrêtant avant le YOKOTE.
KIZU : Défaut dans le métal de la lame.
KOBUSHI GATA CHOJI : Ligne de trempe CHOJI « en forme de poing ».
KODACHI : Rare TACHI court (environ 60 centimètres) époque KAMAKURA.
KODOGU : Ensemble des pièces nobles (KOZUKA, KOGAI, TSUBA) de la monture d'un KATANA.
KOGAI : Sorte de poinçon métallique se logeant en haut du fourreau que l'on trouve sur certains sabres.
KOGAI HITSU : Ouverture dans la tsuba pour laisser passer le KOGAI.
KOGARASU MARU ZUKURI : Forme de sabre courbe à double tranchant ainsi nommé selon un sabre célèbre conservé dans la collection Impériale.
KOIGUCHI : « Bouche de carpe » Pièce annulaire entourant et renforçant l'entrée du fourreau.
KOITAME HADA : Grain du métal de la lame de type ITAME très serré.
KOJIRI : Pièce fermant le bout du fourreau.
KOKISSAKI : Pointe de la lame de courte longueur.
KOMARU : Retour de la ligne de trempe de la pointe formant un petit cercle.
KOMOKUME HADA : Grain du métal de la lame de type MOKUME très serré.
KONIE : Grain de NIE de petite dimension.
KO NO TE GASHIWA : Existence de lignes de trempe différentes de chaque coté de la lame.
KONUKA HADA : « HADA farine de riz » Grain du métal de la lame très fin typique des lames HIZEN SHINTO.
KOSHIGATANA : « sabre de ceinture » Terme ancien pour un sabre court.
KOSHI HI : Large sillon court creusé près de la soie dans le SHINOGI JI.
KOSHINOGI : Petite arête prolongeant le SHINOGI depuis le YOKOTE jusqu'au dos de la lame et séparant le SHINOGI JI du KISSAKI.
KOSHIRAE : Monture d'une lame (fourreau, ornements, ferrures..).
KOSHI ZORI : Type de courbure de lame dont le point d'inflexion maximum se trouve près de la garde
KOTO : « vieux sabres » Appellation des sabres de 900 environ à 1596.
KOZUKA : « petite poignée » Nom du manche du petit couteau (KOGATANA) que l'on trouve parfois logé en haut du fourreau de certains sabres. Par abus de langage on nomme aussi le KOGATANA ainsi.
KOZUKA HITSU : Ouverture dans la TSUBA pour laisser passer le KOZUKA.
KUCHI KANAMONO : « pièce de métal en forme de bouche » Synonyme de KOIGUCHI pour un TACHI.
KUIDASHI : WAKIZASHI de moins de 30 centimètres.
KURIGATA : « en forme de châtaigne » Relief arciforme du 1/3 supérieur du fourreau par où passe le SAGEO.
KURIJIRI : Extrémité de la soie en U symétrique.
KURIKARA : Gravure sur la lame représentant un dragon enroulé autour d'une épée, forme de symbolisme Bouddhique. 
MACHI : Échancrures marquant la limite entre la lame et la soie, coté tranchant (HA) : HAMACHI et coté dos (MUNE) : MUNEMACHI. Ces reliefs servent à bloquer le HABAKI sur lequel vient s'appuyer la TSUBA.
MACHI OKURI : Retaille des MACHI lors du raccourcissement d'une lame.
MAGESAKI : Retrempe de la pointe après retaille, rendant la ligne de trempe floue à cet endroit.
MAKIE : Méthode de décoration du fourreau consistant à saupoudrer la laque encore collante de paillettes d'or.
MARTENSITE : La plus dure des structures cristallines de l'acier obtenue par le trempage, formant le NIE et le NIOI.
MARU BOSHI : Retour circulaire de la trempe de la pointe vers le dos de la lame.
MARU DOME : Extrémité d'une gorge se terminant en arrondi.
MARU MUNE : Dos de la lame de forme arrondie.
MASAME HADA : Grain d'acier de la lame en lignes longitudinales parallèles.
MATSUKAWA HADA : Grain d'acier de la lame avec beaucoup de CHIKEI, proche du HIJIKI HADA, mais évoquant de l'écorce de pin et typique du forgeron NORISHIGE.
MEI : Signature du forgeron.
MEITO : « lame ayant un nom » Lame célèbre comme par exemple KOGARASU MARU.
MEKUGI : Cheville de bambou fixant la poignée sur la soie.
MEKUGI ANA : Orifice dans la soie pour le passage du MEKUGI.
MENUKI : Ornements de la poignée, pris sous la tresse et servant à l'origine à cacher le MEKUGI.
MIDARE KOMI : Ligne de trempe ondulée irrégulière à la pointe.
MIDARE UTSURI : Reflet (UTSURI) irrégulier de la ligne de trempe.
MIDARE YAKIBA : Ligne de trempe ondulée irrégulière (ou MIDARE HAMON ou MIDARE BA).
MIDOKORO MONO : Ensemble dont les décorations sont en suite regroupant KOGAI, KOZUKA et MENUKI.
MIHABA : Largeur de la lame.
MIMI GATA HAMON : « en forme d'oreille » Ligne de trempe évoquant une rangée d'oreilles.
MITSU GASHIRA : Point de rencontre du SHINOGI, du YOKOTE et du KOSHINOGI à la base du KISSAKI.
MITSU MUNE : Dos de la lame à 3 facettes, en pyramide tronquée (synonyme : SHIN NO MUNE).
MIZUKAGE : Ligne cristalline ressemblant à un UTSURI, partant à 45° du HAMACHI, visible sur les lames qui ont été retrempées et les lames de l'école HORIKAWA.
MOKUME HADA : Grain de l'acier de la lame en tourbillons évoquant du bois type ronce de noyer.
MON : Emblème familial.
MONO UCHI : Zone englobant la pointe et le quart supérieur de la lame, considérée comme la partie servant à la frappe.
MOROHA ZUKURI : Type de sabre courbe à 2 tranchants.
MOTOHABA : Largeur de la lame mesurée à la hauteur du HABAKI.
MUMEI : Absence de signature.
MUNE : Dos de la lame.
MUNE HIKUSHI : IORI MUNE à angle aigu.
MUNE MACHI : Échancrure au niveau du dos de la lame marquant la limite entre lame et soie.
MUNE TAKASHI : IORI MUNE à angle ouvert.
MUNEYAKI : Trempe partielle du dos de la lame.
MU ZORI : « courbe absente » Forme de lame droite.
NAGAFUKURIN : Type de monture de KATANA ou le fourreau est renforcé par une bande métallique longitudinale de chaque coté.
NAGAMAKI : Sorte de fauchard à longue lame courbe et un seul tranchant à mi chemin entre le NAGINATA et le sabre.
NAGASA : Longueur de la lame mesurée entre le MUNE MACHI et la pointe (KISSAKI).
NAGINATA : Fauchard à lame courbe et un seul tranchant, monté sur une hampe longue (2 mètres).
NAGINATA NAOSHI : Sabre obtenu en transformant une lame de NAGINATA.
NAKAGO : Soie de la lame.
NAKAGO ANA : Ouverture centrale triangulaire de la TSUBA par où passe la soie du sabre.
NAKAGO JIRI : Extrémité de la soie.
NAMAZU HADA : « grain peau de poisson chat » Grain d'acier de la lame avec des taches sombres de NIE sur le HIRA JI, typique de l'école AOE.
NANAKO : Aspect décoratif de la surface de pièces de la monture obtenu par martelage avec un poinçon arrondi.
NASHIJI : « peau de poire » Aspect décoratif du fourreau obtenu par saupoudrage de la laque en cours de séchage par de fines paillettes d'or.
NASHIJI HADA : Grain d'acier de la lame très fin, proche du KOMOKUME.
NIE : Structures cristallines d'acier (martensite) obtenues lors du trempage et dont les éléments sont individualisables à l'œil nu.
NIJUBA : Dédoublement de la ligne de trempe (en général SUGUHA).
NIMEI : Signature en 2 caractères, habituelle sur les sabres KOTO.
NIOI : Structures identiques au NIE, mais de plus petit diamètre et non individualisables à l'œil nu, donnant un aspect brumeux à la zone où elles sont présentes.
NIOIGUCHI : Synonyme de HAMON.
NODACHI : Sabre très long porté dans le dos, servant à sabrer les cavaliers depuis le sol (synonyme de SEOI DACHI).
NOTARE : Ligne de trempe ondulée.
OBITORI : Anneaux de cuir renforcés de métal permettant le passage des liens qui suspendent le TACHI à la ceinture.
OITAME : Grain d'acier ITAME large.
OKISSAKI : Pointe de sabre longue.
OMARU : Retour de la ligne de trempe de la pointe en large courbe vers le MUNE.
OSURIAGE : Lame à la soie très raccourcie.
OMOTE : « positif » Parties de la TSUBA ou de la lame tournées vers l'extérieur quand on porte le sabre.
ORIGAMI : Certificat d'expert quant à l'origine de la lame.
ORIGANE : KURIGATA fait de métal.
ORIGAYESHI MEI : Signature récupérée et repliée sur une soie raccourcie (SURIAGE).
OROSHI MUNE : Dos de lame de type IORIMUNE très étroit.
OSHIGATA : Dessin de relevé d'une lame, grandeur nature, détaillant avec exactitude toutes les caractéristiques du métal (ligne de trempe, NIE, NIOI, etc.).
OSUJIGAI : Traces de lime sur la soie très inclinées.
RADEN : Nacre.
RYU : Dragon stylisé souvent retrouvé dans les HORIMONO. 
SAGEO : Tresse plate passant par le KURIGATA et servant à assurer le fourreau dans la ceinture.
SAIHA : Lame retrempée.
SAKA ASHI : ASHI inclinés.
SAKA CHOJI : Ligne de trempe CHOJI inclinée.
SAKI ZORI : Type de courbure de lame dont le point d'inflexion maximale se trouve près de la pointe.
SAMBON SUJI : « triple cryptomeria » Type de ligne de trempe évoquant une rangée de conifères dont 1 sur 3 est plus haut que les 2 autres.
SAME : Peau de raie enveloppant la poignée sous la tresse, granuleuse donc antidérapante.
SARU TE : « bras de singe » Boucle métallique passant à travers le pommeau des TACHI ou des GUNTO et à laquelle on peut fixer une dragonne.
SASHIKOMI : Style de polissage ou on ne blanchit pas le YAKIBA.
SAYA : Fourreau.
SEOI DACHI : Synonyme de NODACHI.
SEKIGANE : Petites cales de cuivre incrustées dans le NAKAGO ANA de la TSUBA pour que celle-ci ne flotte pas sur la lame.
SEMEGANE : Anneaux métalliques renforçant le fourreau d'un TACHI.
SENSUKI : Traces de lime sur la soie dans l'axe de la lame.
SEPPA : Cale d'épaisseur ovoïde stabilisant la TSUBA de part et d'autre.
SHAKU : Unité de longueur équivalant à 30,3 centimètres.
SHAKUDO : Alliage de bronze et d'or utilisé pour les pièces de la monture.
SHIBA HIKI : « arracheur d'herbe » Renforts métalliques longitudinaux à l'extrémité du fourreau d'un TACHI, (synonyme AMAOI).
SHIBUICHI : Alliage de cuivre et d'argent pour le même usage.
SHINGANE : « métal du cœur » Acier plus doux qui constitue le cœur de la lame.
SHIN NO MUNE : Synonyme de MITSUMUNE.
SHINOBI ANA : Deuxième MEKUGI ANA que l'on peut trouver près du pommeau.
SHINOGI : Arête longitudinale que l'on retrouve sur la majorité des lames.
SHINOGI JI : Surface de la lame entre SHINOGI et MUNE.
SHINOGI ZUKURI : Type de lame possédant un SHINOGI.
SHINSHINTO : « nouveaux nouveaux sabres » Sabres forgés de 1800 à 1876.
SHINTO : « nouveaux sabres » Sabres forgés de 1596 à 1800.
SHIRAKE : « blancheur » Traînée blanche floue le long de la lame ressemblant à un UTSURI,  mais de forme moins nette.
SHIRASAYA : « fourreau blanc » Monture (fourreau et poignée) en bois de magnolia pour protéger la lame avant montage définitif, ou après repolissage. Synonyme de YASUMISAYA « fourreau de repos ».
SHITODOME : Pièces métalliques s'emboîtant dans le FUCHI pour bloquer la tresse de la poignée.
SHOTO : Sabre court.
SHOWA TO : Sabre de la période 1926-1945 en général fait d'acier laminé pour l'armée (beurk).
SHU MEI : Signature sur la soie faite à la laque rouge.
SOEHI : Gorge étroite creusée en dessous d'une autre plus large.
SOKUTO : Synonyme de KAZU UCHI MONO.
SO NO KURIKARA: Voir KURIKARA.
SO NO MUNE : Synonyme de MARU MUNE.
SORI : Courbure d'une lame.
SORYU : Motif de HORIMONO en forme de double dragon.
SUDARE BA : Ligne de trempe en forme de rideau de bambou.
SUGUHA : Ligne de trempe droite.
SUJIGAI : Traces de lime sur la soie moyennement obliques.
SUKEN : HORIMONO de la lame figurant un KEN (épée droite à double tranchant).
SUMI HADA : Type de grain d'acier de la lame avec des taches sombres granuleuses dans le JIHADA.
SUN : Unité de longueur équivalant à 3,03 centimètres.
SUNAGASHI : Lignes de NIE dans le YAKIBA, parallèles au tranchant.
SUNNOBI TANTO : « TANTO rallongé » Poignard de plus de 30,3 centimètres.
SURIAGE : Raccourcissement de la lame par la soie.
TACHI : Lames longues portées le tranchant vers le bas, suspendues par des liens à la ceinture.
TAKA NO HA : « plume de faucon » Traces de lime en V sur la soie.
TAMESHI GIRI : « essai de coupe » Tests de coupe destinés à prouver la qualité de la lame, propres surtout au début de l'époque EDO, et parfois reportés sur la soie de la lame.
TAMESHI MEI : Compte rendu de test de coupe gravé sur la soie.
TANAGOBARA : « ventre de poisson » Forme de soie de lame.
TANTO : Poignard dont la longueur est inférieur à 30 centimètres.
TATARA : Fourneau permettant d'extraire le fer du minerai.
TAWARA BYO : « balles de riz » Rivets décoratifs cloués sur la poignée des TACHI de type HOSODACHI.
TENKA ICHI : « premier sous le ciel » Voir ICHIMONJI.
TOBIYAKI : Tâches de trempe au dessus du HAMON.
TORAMBA : Ligne de trempe évoquant des vagues déferlantes.
TORII ZORI : Type de courbure dont le point d'inflexion maximum se trouve au milieu de la lame.
TSUBA : Garde de sabre.
TSUKARE GOKORO : Mise à nu de l'acier du cœur par excès de repolissage.
TSUKI NI KUMO : « nuages sous la lune » Taches de trempe (TOBIYAKI) à la pointe du sabre.
TSURIGI
: Lame antérieure au 10e siècle, synonyme de CHOKUTO. 
UBU NAKAGO : Soie conservée dans sa forme originelle.
UCHIGATANA : Forme intermédiaire entre TACHI et KATANA, sorte de TACHI court porté comme un KATANA.
UCHIKO : Poudre utilisée pour nettoyer la lame.
UCHINOKE : Lignes de NIE irrégulières montant de la ligne de trempe vers la partie non trempée.
UCHI ZORI : « courbure inversée » Courbure inversée à hauteur de la pointe sur certains TANTO.
UDE NUKE ANA : Trous (au nombre de 2) percés dans une TSUBA pour y faire passer un cordon qui assure la lame dans le fourreau.
UMABARI : « aiguille de cheval »  poinçon se logeant dans le haut du fourreau de certains sabres à la place du KOGAI, servant à saigner les jambes des chevaux.
URA : Coté de la soie ou de la TSUBA opposé au coté OMOTE et orienté vers le porteur de la lame.
UTSURI : « reflet » Ligne brumeuse reflétant la ligne de trempe tout le long de la lame.
WAKIZACHI : Lame de longueur comprise entre 30 et 60 centimètres.
YAGURAGANE : Pièces triangulaires métalliques fixées au fourreau d'un TACHI par où passent les cordes de suspension à la ceinture.
YAKIBA : Partie trempée de la lame.
YAKIDASHI : Zone de quelques centimètres au dessus du HAMACHI où le HAMON est plus droit que sur le reste de la lame.
YAKIIRE : Trempage de la lame.
YAKITSUME : Ligne de trempe de la pointe se finissant sans revenir vers l'arrière.
YARI : Lance.
YASURIME : Traces de lime sur la soie.
YO : « feuille » Tache de martensite dans le YAKIBA, séparés de la ligne de trempe.
YOKOTE : Arête perpendiculaire à l'axe de la lame, allant du tranchant au SHINOGI et séparant le corps de la pointe (KISSAKI).
ZUKURI
: Type de forme de la lame.